Trace de la Soif

Trace de la Soif

23 juin 2013, terrain de moto-cross de ST MIHIEL

Secteur stratégique essentiel de 1914 à 1918, le saillant de Saint-Mihiel conserve les stigmates des terribles combats qui s’y sont déroulés pendant 4 ans. Le bois d’Ailly, le bois Brûlé et la tranchée de la soif témoignent des souffrances endurées par les combattants.

De nombreux  loups  ont répondu  présents  pour  en découdre  sur ce circuit ludique et  sélectif ,  mais  varié  en  difficultés   sur  48 kms.

OR, Depuis  quelques jours, on me questionne par sms interposés , et même  par tél,  ou autres invectives dans les supermarchés verdunnois ……

J’avoue avoir hésité , avant de prendre ma plus belle plume, ou plutôt mon clavier. Mais le tracé de la soif vaut le coup, et il faut en parler.

Reprenons  tout d’abord ,  et afin de rester ZEN et sans animosité, cette profonde vérité  du célèbre sage chinois LAO TSEU=

« Soyez attentif à la fin comme au commencement, et alors vous n’échouerez jamais. » Citation de Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXIV – VIe s. av. J.-C.

et,  voyons concrètement  le déroulement ,   finalement  trés sportif,   des faits:
8h29,  ça  bâche  grave  sur la ligne de départ  , alors  que notre  commissaire général , Claude Lajoie , invective  les troupes  à la plus grande prudence sur les  pierres rendues  glissantes  des tranchées à parcourir.

Une  information KKKapitale!

Dés la  sélection naturelle sur les whoops  du terrain de moto-croos, une  tranchée  sélective  nous  attend!!
TOP départ, j’aiguillone M!k, et m’emploie  à suivre  LOLO, MIKA et STEF..

bon départ , j’arrive 9 ou 10  dans la souricière  de la 1* tranchée.

2 ou 3 pieds à terre, mais globalement , on enchaine  tous avec volonté.

Je  talonne  LOLO  dans   Un trial  p§§§xxxT!!!!! pentu,

FLO créve  ,   et je lui passe  une Bombe … d’aérosols.

J’embraye  fort , et comme je peux , derriere  DIDER, afin d’éloigner mon Challenger M!k.

Petite aparté; Oui, je  sais  , c’est pas bien  de ne parler que de soi , à la 1* personne du singulier,

mais  bon, je suis pas Alain Delon non plus.. et puis, je fais ce que je veux , c’est moi qui fais le compte-rendu, NA!!

On passe à découvert une ferme , des grands prés  remontants,

A 50m derriere , Jean Marc  s’applique,

80m , Dieu est là.

Epingle montante à  90*, pas  de M!k   en vue????????

Encouragé,zen,   j’accroche,  mais à grand peine ,  les cadors  de tête.

le jeune clément  des barroudeurs de Ligny  imprime le rythme.

A l’ aise sur son carbone 29′ full,  Didier m’aide dans  l’aspiration  sur un trial montant ,tabassant de racines.

Qu’importe, « magie  du titane » oblige,   comme dirait STEF, je monte  dans les tours…

Trop , beaucoup trop, il faut calmer,

DIEU  me donne l’opportunité de me reprendre, et me « rabats »sur son  rythme plus adapté.

Gestion de l’effort, in  the wild, en pleine forêt escarpée, j’aperçois JEAN MARC   sans M!K…??????????????????

Galvanisé  par le retour de FLO, on l’accroche avec DIEU  sur le plateau calcaire  et ressuyé,   pendant  4 ou 5 bornes qui , indéniablement, par  ses performances de GROOT!!! , nous donnent  une belle avance sur nos challengers.

FLO, Trop puissant, beaucoup trop pour nous, nous largue sur le chemin blanc,

je me rabats avec DIEU , sur un  Barisien costaud  et volontaire, équipé d’un TREK.

Techniques du rocher de ST MIHIEL, 1 * ravito,  casse-coûte pâté, pas  de M!k , ni JM, on repart dans la grande montée   avant la séparation du 50… Adieu Sandrine, pierre, et francis.

Belle gestion de l’effort sur les 32 bornes restantes , gràce  à DIEU, qui m’empéche même  de goûter aux rillettes -rosé,   du 2* ravito!!!! sauvage!!!     Encore 2 grosses montées à faire battre les coeurs, et 2 belles  descentes à faire débattre les fourches!!!! jusque BUXERULLES et son point de vue  sur le MONTSEC.

Perso, je  fatigue  dans  un enchainement de virages  sous  des petits hêtres, et,

Au domaine de Marsouppe , dans sa tranchée  piégeuse en technicité, je me borne  à imiter DIEU,

les gars,  » SUIS  DANS  LE  DUR!!! »

derniére  remontée  vers Gobessart, on rejoint le départ  avec  DIEU ,

11h50, et c’est sous les  HOURRA  des copains !!!!,  la buvette nous  repose par une tournée bruyante,  mais  méritée  et largement partagée.

M!k nous rejoint ,  et offre avec panache,   la sienne,

les frites tombent comme à Bruxelles, pas qu’une fois, quoi!!

Romu et Pat G sont là,

Mme  Bogdanof , herself,  est venue  encourager  SEBA , qui à mon grand  étonnement, n’est pas venu nous titiller?????

Avec force  de volonté , Sandrine , et  aprés  qqs kms  supplémentaires , ainsi que jean louis, nous rejoignent  pour notre plus grand plaisir.

pour  déguster, non pas,comme  dans la ROME antique,   les lauriers de la victoire,

mais  les 7 FRAISIERS de la victoire ….. de l’amitié !!!!!!!!!!!!!

Une rando réussie , car trés bien organisée  et  correctement  fléchée..

Un gros potentiel à développer avec un peu  de pub, vers les sportifs  de TOUL  et NANCY ???

sortie de la trace de la soif

Laisser un commentaire

© Copyright 2015 - VTT St Symphorien
Thème créé par Guillaume L.

Training avec Jean-Paul STEPHAN

Vous voulez commander son livre?
N'hésitez pas à le contacter:
Tel: 06 86 800 820
Mail: jean-paul.stephan@wanadoo.fr

Nous suivre sur FaceBook